Spectacles du mercredi 14 décembre 1966 au lundi 9 janvier 1967 (tous les jours sauf  mardi, matinées dimanche). Barbara précède Georges Brassens qui se produit jusqu'au 13 février).


Barbara figure pour la seconde fois en cette salle en tête d'affiche. Elle interprète seize titres : Toi, Une petite cantate, Madame, La solitude, A mourir pour mourir, Au bois de Saint-Amand, Parce que je t’aime, Les Rapaces, Göttingen, Si la photo est bonne, Au cœur de la nuit, A chaque fois, Pierre, Y’aura du monde, Ma plus belle histoire d’amour, Le Mal de vivre.

La première partie voit se succéder le Trio Kuti, Daniel Rémy, le duo Micha Bayard et Nany Rameau (anciennes pensionnaires de l'Ecluse), Cap Danion et ses phoques, André Valardy et Serge Reggiani. 

Après l'entracte Barbara chante. Elle entre en scène vêtue d'une robe longue noire de velours fin. Ses musiciens portent des smokings noirs signés Pierre Cardin.

Barbara s'accompagne au piano avec Joss Baselli à l'accordéon et Michel Gaudry à la basse. Lors de ces représentations elle crée sur scène plusieurs titres inédits dont les Rapaces et Ma plus belle histoire d'amour. La plus part des titres interprétés figureront sur le 33 tours qu'elle enregistrera en studio en 1967.

Le soir de la première elle tente d'interpréter Les rapaces. Elle vient juste de finir l'écriture du texte. Mais elle a un trou de mémoire qui contraint Barbara de s'aider du brouillon du texte.....

Tout en interprétant Ma plus belle histoire d'amour elle se lève de son piano en direction du public. Pour la première fois elle se libère de l'écran protecteur de son piano. Elle se dirige en chantant vers le bord de la scène. Barbara dédie cette chanson à son public pour le remercier de sa présence et uniquement pour lui, pour personne d'autre. Bien des années plus tard avec véhémence elle martèlera toujours que "jamais cette chanson ne fut écrite pour un homme mais pour son public".

C'est le succès. A la fin du spectacle le public se lève, s'avance vers le bord de la scène en scandant : "Une autre, une autre". Ce rituel se répétera à tous ses spectacles jusqu'au dernier soir le 24 mars 1994 à Tours.

Mardi 20 décembre, jour de relâche sont fêtés les 150 ans de Bobino. Barbara chantera aussi ce soir là.

Un programme sera commercialisé pour ces spectacles. La publicité de la dernière page annonce un disque en public reprenant les titres interprétés à Bobino. Un titre Chanson pour vous semble inconnu. En effet il s'agit peut être de Les rapaces.

Philips réalisera un enregistrement de cette série de récitals les 13, 14 et 15 décembre 1966. Ce 33 tours, 30 cm sortira dans le commerce le 4 janvier 1967.

Le soir de la première, le 14 décembre, France Culture pour son émission Spectacles de Paris enregistre l'intégralité du spectacle.


[Barbara à Bobino 1961]            [Barbara à Bobino 1964]

 [Barbara à Bobino 1965]              [Barbara à Bobino 1975]

33 tours, Bobino 1966 Vers le livret des spectacles à Bobino 1966

[retour au sommaire du site]

     [retour au sommaire des spectacles à Paris]

   [pour en savoir plus sur la salle de Bobino]