Affiche des spectacles

Spectacles mardi 5, 12, 19, 26 novembre 1963, mardis 3, 10 et 17 décembre 1963 (représentation à 21 heures, prix des places 10 francs et 5 francs pour les étudiants).

En septembre 1963 le journaliste Paul Carrière suggère à Gilbert Sommier d'engager Barbara dans le cadre des Mardis de la chanson. Barbara après de longues hésitations accepte. 

Le spectacle offre une chance à plusieurs artistes dont Philippe Noiret et Jean Pierre Darras en duo, Micha Bayard et Nany Rameau, Pierre Selos, Monique Tarbès, Pierre Byland et Gil Baladou. Tous sont ou ont été pensionnaires de l'Écluse mis à part Pierre Delos et Pierre Byland. Initialement ces artistes devaient investir la scène du théâtre des Capucines en novembre. Devant le succès de l'affiche les producteurs prolongent le spectacle trois mardis de décembre.

Nany Rameau et Micha Bayard Pierre Selos Monique Tarbès
Philippe Noiret et Jean Pierre Darras Pierre Byland

Barbara participe alors aux Mardis de la chanson au Théâtre des Capucines.

Gilbert Sommier la conseille pour établir la liste des titres composant son tour de chant. Parmi les titres elle choisit pour la première représentation : Le temps du lilas, Le bel âge, Nantes, J'entends sonner les clairons, Les amis de monsieur, Avec, Dis quand reviendras-tu ?, Chapeau bas, Paris 15 août. Les soirs suivants cet ordre variera. Durant les spectacles de décembre elle ajoute à cette liste Bref.

Barbara entre en scène vêtue d'une robe longue de velours noir avec sur le devant un décolleté en pointe.

Barbara s'accompagne au piano avec François Rabbath à la basse.
Le trac l'envahit.

Sophie Makhno présente le spectacle.

Le soir de la première, le 5 novembre, elle tient à tout prix à interpréter un titre dont elle vient d'achever l'écriture. Jusqu'à la dernière minute elle rature le texte. Assise sur le bord de la scène, avec un feutre noir, elle apporte de nouvelles modifications aux paroles. C'est ainsi que naquit la chanson Nantes. D'ailleurs par la suite les modifications du texte de la chanson se succèdent.

Durant cette série de récitals elle crée la chanson Nantes. L'interprétation sobre de François Rabbath à la basse accentue la beauté du titre. Après l'interprétation de la chanson le silence emplit la salle. Le public ému est comme pétrifié.

Sa prestation charme les critiques. Le lendemain de la première la presse très élogieuse retrace la soirée.

Dans la salle Denise Glaser, toujours en quête de nouveaux talents, assiste au spectacle. Elle est subjuguée. Elle tient absolument lors de sa prochaine émission télé à la présence de Barbara.

Une de ces soirées fut enregistrée. Espérons qu'un jour un disque reprendra cet enregistrement.

Son passage aux Mardis de la chanson accélèrera la carrière de Barbara. Tout d'un coup son public s'élargit. La femme qui chante naît.


[retour au sommaire du site]

[retour au sommaire des spectacles à Paris]

[pour en savoir plus sur le théâtres des Capucines]