Affiche Châtelet 1987

Spectacles du mercredi 16 septembre au dimanche 11 octobre 1987 (vingt trois représentations, tous les jours à 20 h 30 sauf dimanche à 15 h, relâche lundi)

Barbara s'accompagne au piano avec Gérard Daguerre au piano CP 80 Yamaha, Marcel Azzola à l'accordéon et au bandonéon, Michel Gaudry à la contrebasse et Jean Louis Hennequin aux synthétiseurs.

Jacques Rouveyrollis assisté de Barbara conçoit les lumières avec Angel Para à la régie lumière et Ramid Rahmouni à la poursuite. Eric Alvergnat assure le bon son assisté de Etienne Fischer à la sonorisation de la scène, Alain Aboulker au retour scène. Robert Adamy assure la direction technique. Michel Klein assisté de Marylou Groslaud créent la tenue de scène de Barbara.

Elle crée une nouvelle chanson Sid'amour à mort. Elle offre les droits d'auteur à l'association Sol en si. Barbara reprend Du sommeil à mon sommeil. Ce titre elle ne le chantait plus depuis plus de quinze ans. Elle crée aussi : Raison d'étatCinq titres proviennent de Lily passion : L'île aux mimosas, Lily passion, Qui est qui, Tire pas, Ô mes théâtres. Pour la première fois Barbara interprète une chanson créée par Robert Charlebois en 1973 : Le piano noir. En intermède musical se trouve le morceau instrumental valse Franz tiré du film Franz.

A l'occasion de son passage au Châtelet sa maison de disque édite un dossier spécifique avec une revue de presse.

Le spectacle comprend deux parties :
- première partie : Perlimpinpin, Au bois de saint Amand, Du sommeil à mon sommeil, Raison d'état, Une petite cantate, Il automne, Sid'amour à mort, Drouot, Tire pas, Fragson, Marienbad, L'homme en habit rouge.
- seconde partie : Ô mes théâtres, Rémusat, Mon enfance, La mort, L'enfant laboureur, Seule, L'île aux mimosas, A mourir pour mourir, Le soleil noir, Le piano noir, Ma plus belle histoire d'amour, Qui est qui, Pierre, Le mal de vivre, L'aigle noir, Nantes, Göttingen, Lily passion, Dis quand reviendras-tu ?

Sur le murs près de l'entrée des artistes, 1987Chaque soir des vingt trois représentations le public acclame Barbara. Certains soirs les rappels durent plus d'une heure. Alors que les lumières s'éteignent le public reste dans la salle et reprend a capella les chansons les plus connues. Sur le mur près de l'entrée des artistes une main barbaraphile laisse ses mots tracés à la bombe : Le silence de l'amour c'est comme un lac...

Dimanche 11 octobre, dernière représentation, Barbara salue son public et le remercie. Ce jour là elle interprète une nouvelle chanson largement inspirée de Mémoire, mémoire (extrait de Lily passion 1986). Elle y retrace sa carrière et l'intitule Mémoire. Dans cette dernière chanson elle modifie les paroles. Ce n'est plus Lily passion mais Barbara qui chante. Elle interprète aussi Regarde durant les rappels.

Philips commercialise deux CD (CD 1, CD 2) et un double album 33 tours, 30 cm. Ils reprennent les titres enregistrés en public en octobre 87.

Guy Job réalise une vidéo de ces spectacles en 1988. Cette vidéo sortira en cassette puis en DVD.

Pour ces représentations Barbara crée un livret contenant des photos de Bettina Rheims.

Le 17 octobre Barbara entame une tournée par Genève. Un livret fut édité pour cette tournée.


[voir le spectacle de Barbara au Châtelet en 1993]

Progamme Châtelet 1987 Livret des tournées après Châtelet 1987 Vidéo réalisée au Châtelet 1987 Revue de presse pour Châtelet 1987 11 Octobre soir de dernière au Châtelet 1987 CD n°1, 1987
CD n°2, 1987

[retour au sommaire du site]

[retour au sommaire des spectacles à Paris]

[pour en savoir plus sur le théâtre du Châtelet]