BARBARA, film réalisé par Mathieu Amalric, 2017

BARBARA

(2017)

Barbara, le film, enfin le voilà...

Le film s'ouvre par l'introduction chuchotée de Chanson pour une absente (ou le 6 novembre). La voix de Barbara vous saisit pour pénétrer dans le film.

Habituellement, dire un film se résume en un écheveau que l'on déroule. Là, point d'écheveau, mais une suite de fils qui se démèlent au gré du réalisateur. Adieu le classique scénario linéaire qui avance devant nos yeux.

En résumant très brièvement, en simplifiant, Yves Zand (Mathieu Amalric) réalise un fim sur Barbara. Brigitte (Jeanne Balibar) joue le rôle de Barbara. Elle joue et chante Barbara à sa façon sans jamais tomber dans la caricature. Elle effectue un fabuleux travail de comédienne et de chanteuse aussi.

Peut-être ce film ressemble à celle qui inspira Mathieu Amalric, un film à l'image de Barbara, un film kaléidoscope, un film aux mille facettes. Certains diront un film dans le film ou plutôt des films dans le film. Les comédiens composent aussi le kaléidoscope. Comme chantait Barbara dans Lily Passion "Qui est qui ?", "on ne sait plus qui on suit"... Est-ce Barbalibar, Yves Zand ou Mathieu Amalric ? Le spectateur perçoit le trouble de Yvan à revoir Barbara au travers de Brigitte. Ce trouble saisit aussi le spectateur.

Les allers-retours entre réalité et fiction mettent le spectateur dans une bien étrange position, situations souvent déstabilisantes. Les images d'époque s'enchainent superbement avec celles du film. L'oeil ne saisit pas ce moment fugace où Barbara devient Jeanne Balibar.

Le réalisateur, les acteurs captent des moments, des sentations, des impressions. Touche par touche, tel un peintre, Barbara se dessine. L'image virevolte entre Barbara, Brigitte et Yvan. Chacun à son tour entre dans la lumière, dans sa propre lumière.

Le film comprend en amont un important, rigoureux et sérieux travail de recherches, de documentation. Les meubles de l'appartement de Rémusat, les affiches de Fragson, le rocking-chair, tout est là. Le scénario s'appuie sur de nombreux extraits d'interviews, des extraits de programmes de spectacles, puise sa documentation dans le film Barbara ou ma plus belle histoire d'amour, réalisé en 1973 par Gérard Verges, dans le livre Barbara ou les parenthèses par Jacques Tournier. Les barbaraphiles trouveront tout au long du film des indices, des références, des petits cailloux, des clins d'oeils à l'univers de Barbara

Pas facile de monter un film sur, autour, avec Barbara. Gageure ? Paris fou ! Mathieu Amalric a osé, risqué et réussi ce pari impossible. Il donne naissance à un film d'un autre genre, un film original, un film qui bouscule, un film hors normes. Mathieu Amalric par son intelligence, sa finesse a su déjouer les écueils prévisibles. Là est son art de dire Barbara sans la trahir tout en créant une oeuvre nouvelle.

Barbara Brigitte pose la question à Mathieu Yven : "Vous faites un film sur Barbara ou sur vous ?"... Je n'ai pas trouvé la réponse... Et vous ?


Qui fait quoi : fiche technique

Première diffusion le 18 mai 2017 en couverture du festival de Cannes, sortie en salles le 6 septembre 2017.
Sélection au festival de Cannes , film d'ouverture dans le cadre de Un certain regard.
Prix au festival de Cannes 2017 : Prix Un certain regard, prix de la poésie du cinéma
Prix Jean Vigo 2017
Sélection pour les Osacars 2018 avec 120 battements et Le redoutable.

Film couleurs
Durée : 97 minutes
Réalisation : Mathieu Amalric

Scénario original : Philippe Di Folco et Mathieu Amalric
Photographie : Christophe Beaucarne
Son : Olivier Mauvezin
Décors : Laurent Baude
Costumes : Pascaline Chavanne
Montage : François Gédigier
Production : Patrick Godeau
Sociétés de production : Waiting for Cinéma et Alicéléo ; Gaumont et France 2 cinéma
Société de distribution : Gaumont

Distribution :
Jeanne Balibar : Brigitte, Barbara
Mathieu Amalric : Yvan Zand
Lisa Ray-Jacobs : L'agent de Brigitte
Vincent Pereini : Roland Romanelli
Aurore Clément : Esther Serf
Fanny Imber : Marie Chaix
Grégoire Colin : Charley Marouani
Pierre Michon : Jacques Tournier


[retour au sommaire des films]

[retour au sommaire du site]