Allée Barbara à Nantes

Seule existait depuis février 1989 une voie publique portant le nom de Barbara. Le 11 février 89 fut inauguré à Saint Marcellin le square Barbara.

En avril 1986 Barbara entourée de Gérard Depardieu inaugura de la rue de la Grange au Loup à Nantes. Cette rue née de l'imagination de Barbara devenait ainsi réalité. Pour prolonger au travers du temps ce jour d'avril 1986 les habitants de la commune libre de Saint Joseph de Porterie aidée de la mairie de Nantes décidèrent la création d'une allée Barbara.

Le lotissement des Fauvettes s'étend le long de la rue de la Grange au Loup. Entre les numéros 9 et 11 de cette rue une parcelle de 400 m² limitée par les rues de la grange au loup et traversière demeurait inoccupée. Les copropriétaires du lotissements cédèrent pour le franc symbolique à la ville de Nantes cet espace pour la création de l'allée Barbara. Le service des espaces verts et de l'environnement de la ville de Nantes aménagea l'allée. Une centaine de rosiers et plusieurs espèces d'églantiers, de mimosas, de pivoines et de magnolias garnissent les massifs bordant les allées dallées.

Samedi 9 décembre 2000 le ciel gris de Nantes pleure. 11 h 45 le ciel sombre se troue et laisse passer le soleil. Plus de six cents personnes nantaises ou barbaraphiles assistent à l'ouverture officielle de cette nouvelle voie.

Jean Marc Ayrault député maire de Nantes coupe le ruban tricolore. Il prononce un discours
. Pierre Guiard gouverneur de la commune libre de Saint Joseph de Porterie et initiateur du projet enchaîne par un discours. Puis furent dévoilés la statue et la fresque ornant l'allée.

A l'entrée du square coté rue de la Grange au Loup posée un socle gris une statue de Barbara accueille le passant. Jeanne Merlet une artiste locale a fondu une statue en bronze représentant Barbara. Le bras dressé vers le ciel telle la photo-silhouette de Jean Pierre Leloir elle invite le promeneur à visiter ce lieu de calme, à s'y asseoir parmi les fleurs chères à son coeur, les fleurs de Précy jardin.

A l'autre extrémité du square coté rue Traversière un habitant du lotissement offre le pignon de sa maison pour recevoir une fresque. Philippe Béranger jeune artiste du quartier peint sur le mur une fresque de 32 m² évoquant Barbara. Il nomme la fresque : Un piano, une rose et les gammes de Barbara.

Cette inauguration conclut l'hommage que les habitants de la commune libre de Saint Joseph Porterie voulaient rendre à Barbara. La ville de Nantes s'associe pour célébrer celle qui tout au long de sa carrière chanta cette ville.

Depuis le 9 novembre l'ancienne église saint Georges des Batignolles à Nantes abritait une exposition autour de Barbara. Cette exposition organisée par les membres de la commune libre de Saint Joseph de Porterie proposait de découvrir l'univers Barbara et de mieux connaître la femme qui chante.

Au travers des articles parus dans la presse locale de Nantes découvrez l'allée Barbara, sa genèse ainsi que l'exposition.
- La nouvelle république du centre ouest 22 mars 1986
- Ouest France 6 septembre 1998
- Ouest France 30 novembre 1998
- Ouest France 7 décembre 1999
- Presse océan 8 décembre 1999
- Ouest France 29 novembre 1999
- Presse océan 29 novembre 1999
- Nantes passion novembre 2000
- Le Figaro 6 novembre 2000
- Ouest France 17 novembre 2000
- Ouest France 30 novembre 2000
- La Croix 3 décembre 2000
- Le magazine 6 décembre 2000
- Presse océan 10 décembre 2000
- Ouest France 11 décembre 2000
- Presse océan 16 décembre 2000


[visite de l'exposition]

[retour au sommaire du site]

Vers le site de la ville de Nantes