Du 25 novembre 1960 à janvier 1961, tous les soirs sauf jeudi à 21 h, matinée dimanche et fêtes.

En février 1960 alors que chaque soir Barbara chante à l'Écluse, Marcel Merkès la contacte pour jouer un rôle dans une comédie musicale en quatre actes le Jeu des Dames. Le Théâtre Moderne devenu le Théâtre de Paris hébergera le spectacle.

Léo Noël, Brigitte Sabouraud, Marc Chevalier et André Schlesser de l'Écluse acceptent. Barbara devra être de retour à minuit à l'Écluse pour chanter.

Albert Willemetz (1887-1964) et Georges Manoir écrivent le texte de Le Jeu des dames. Georges Van Parys (1902-1971) compose la musique en faisant le pastiche de musiques classiques et d'airs célèbres. Albert Willemetz signe là sa dernière opérette.

Barbara jouera deux rôles : choriste figurante et un travesti. Le lieutenant Zéphiro porte un pourpoint de velours brodé d'or. Vers la fin de l'opérette Zéphiro se transforme en une charmante jeune femme Capricia. Elle chante dans les airs suivants : Le plus beau jour de ma vie, Au bord de la Loire, Les trois choses, Le duo des tarots et Par le pertuis de la serrure. Dans la mise en scène des colombes apprivoisées se perchent sur son épaule.

A l'affiche de la comédie musicale figurent Marcel Charvey, le baryton Robert Burnier, Jacques Degor, Geneviève Brunet, Pierre Hatet, Françoise Moncey, André Jobin, Régine André, Michel Boulau, Claudine Dalmas, Philippe Martin, Sophie Vallière et Ginette Briance.

La pièce ne rencontre pas le succès attendu. Les représentations stoppent en janvier 1961.


[retour au sommaire du site]

[retour au sommaire des spectacles à Paris]

[pour en savoir plus sur le Théâtre de Paris]