La Tête de l'Art

La tête de l'art se trouvait 5 avenue de l'Opéra à Paris I (métro Palais Royal).

Cette adresse abrita longtemps le spectacle. La salle pouvait recevoir jusqu'à cent spectateurs. Une scène minuscule s'offrait aux artistes.

A la fin de la seconde guerre mondiale s'ouvre en ce lieu Le Monarque un cabaret qui programma Francis Blanche et Georges Ulmer.

En mai 1949 Henri de La Pamira reprend le lieu et devient Chez Gilles. Gilles assure l'animation du cabaret. Gilles fut le second membre du duo Gilles et Julien respectivement Jean Villard et Armand Maistre (grand prix du disque 1933 pour Dollar et auteurs de Les trois cloches). Chez Gilles passèrent Jacques Douai, Les frères Jacques, Cora Vaucaire, Les 4 barbus, Odette Laure, Germaine Montéro, Jacques Brel, Christine Sèvres, Pia Colombo, Caussimon… Poiret et Serrault jeunes débutants donnèrent un second souffle à la salle en 1952. A partir de 1957 le public devint rare.

Jean Méjean rachète la salle en 1959. En 1961 Jean Méjean transforme la salle et crée La tête de l'art. Le cabaret se transforme en un restaurant chic au décor luxueux à la cuisine raffinée. La clientèle comprend principalement des hommes d'affaires et des diplomates. Le dîner (uniquement sur réservation) débute à 21 h tous les soirs sauf dimanche. Le spectacle commence au dessert vers minuit. Le spectacle en deux parties change tous les mois. Monique Perrey anime le spectacle comprenant cinq artistes dont deux covedettes. Mais en 1963 Jean Méjean doit quitter la France pour le Canada. Pierre Guérin le remplace à la tête de la salle. Pierre Guérin posséda bon nombre de salles de spectacle de Paris : Bobino, Pacra, Le Sabot rouge, Chez ma cousine.

Publicité pour La tête de l'artA la Tête de l'art se produirent : Jacques Brel, Pia Colombo, Marie Laforêt, Jacques Dutronc, Dalida, Nana Mouskouri, Pierre Perret, Charles Trenet, Juliette Gréco, Fernand Reynaud, Raymond Devos, Mick Micheyl, Mathé Althéry, Jean Pierre Ferland, Théo Sarapo, Léo Ferré, Alain Barrière, Mouloudji, Pierre Perret, Anne Sylvestre....

La programmation d'une très haute qualité singularisa ce lieu. Les prix élevés pratiqués n'évitèrent pas les problèmes financiers.

Et le 1 octobre 1973 la salle ferme ses portes. La chanson cède la place au nu....

Actuellement à la place de La tête de l'art un cabaret nommé : Le Paris Paris accueille les night clubers.


[Barbara à la tête de l'art]

[retour Ô mes théâtres]

[retour au sommaire du site]