Ancienne maison de Boendael, 

Square du vieux tilleul, Ixelles

Au sud d'Ixelles s'étend le square du vieux tilleul. Un ensemble de maisons anciennes en briques blanchies constitue la bordure sud du square. Maître Louis-Joseph Paris garde forestier du bois de Soignes érigea en 1756 en ce lieu trois petites maisons, son habitation, la ferme, un cabaret servant aussi de cour de justice et salle de vente. En 1790 l'ensemble des bâtiments est mis en vente. La veuve Schaumans se porte acquéreur des bâtiments et du domaine. Le gendre de la veuve Schaumans fait prospérer le domaine. En 1950 le dernier descendant de la veuve Schaumans décède. La commune d'Ixelles achète la propriété en 1953. La maison de la veuve Schaumans devient l'auberge de Boendael. L'auberge existe toujours. Les dépendances après la mort du dernier héritier Schaumans abritent un atelier d'artistes pour devenir l'espace de quelques années la maison du vieux tilleul. De nos jours l'ex maison du vieux tilleul héberge le Tennis club du bois de la cambre. Dans la chapelle voisine sont organisés des expositions et des spectacles.

Fin 1952 Barbara retrouve la Belgique quittée un an plus tôt. A l'arrière de la moto d'un ami peintre belge elle refait la route Paris Bruxelles. Tous deux arrivent dans un atelier d'artistes à Ixelles, place du vieux tilleul. Dans les grandes salles du rez-de-chaussée les artistes peintres ont posé leurs chevalets, les sculpteurs exposent leurs oeuvres. Des "brolles" ou anciens vélos ornent les salles. Le groupe d'artistes baba cool avant l'heure donnent vie à la maison. Comme lorsqu'elle arriva à La Mansarde à Charleroi en 1950 les occupants l'accueillent chaleureusement, ils l'adoptent. Ils se débrouillent pour lui trouver un piano. Ils installent le piano dans une grande salle au rez-de-chaussée du bâtiment. L'équipe organise alors de petits concerts. Les étudiants chahutent la chanteuse certains soirs. Qu'importe.... Elle part en quête d'un pianiste. Elle fait le tour des cabarets et cafés de Bruxelles avec un pianiste. Un jour après une visite à La Jambe de Bois elle entre en contact avec une pianiste Ethéry Roudchaze. Ethéry convaincue que la chanteuse a un talent qui ne demande qu'a exprimer lui apprend à jouer. Toutes deux répètent des heures et des heures dans la maison du vieux tilleul. 

Ethéry présente à sa nouvelle amie à l'étudiant grâce à qui les deux femmes ont pu se rencontrer. Claude Sluys étudiant en droit pratique aussi la prestidigitation. Il se joint aux spectacles organisés. Un public parfois clairsemé assiste aux soirées que le trio donne. Claude apprend à la chanteuse à se poser sur scène. L'équipe du vieux tilleul vend aussi des boissons au public. La police apprend que des soirées se déroulent et les artistes ne possèdent pas de licence pour vendre des boissons. La police somme les artistes d'arrêter rapidement les spectacles et leur petit commerce. Le trio se met en quête de trouver un lieu où se produire. Ethéry trouve une salle disponible sur la chaussée d'Ixelles près de la maison commune d'Ixelles. L'aventure du Cheval blanc commence.

Le square dans sa partie sud conserve son aspect d'antan. Certains soirs sous les arbres et dans les salles du Tennis club quand le silence se fait les rires, les chahuts et les chansons des artistes en herbe de la Maison du vieux tilleuls habitent les lieux.

Ancienne maison du vieux tilleul devenue Tennis club Ancienne maison du vieux tilleul devenue Tennis club

Auberge de Boendael Auberge de Boendael

Merci à Renaud D. pour les photos

 


La Jambe de bois Mairie d'Ixelles Le Cheval blanc 51 rue du commerce

[retour au sommaire des lieux]                          [retour au sommaire du site] Vers le site internet du Tennis club du bois de la Cambre Vers le site internet de l'auberge de Boendael