Le théâtre de l'est parisien  ou T.E.P. se trouvait 17 rue Malte Brun à Paris XX (métro Gambetta).

En 1911 s'ouvre Le Zénith un ciméma music-hall de quartier. Des travaux de rénovation débutent en 1932.

Le ministère des affaires culturelles achète ce lieu en 1963 pour y installer La guilde de Ménilmontant, troupe amateur ménée par Guy Rétoré. En janvier 1964, André Malraux inaugure le théatre devenu maison de la culture. Puis en mars 1966 la salle devient centre centre dramatique national. En 1972, Jacques Duhamel en fait un théâtre national.

La salle contenait 1 060 places.

Jacques Canetti fut chargé de la programmation en 1979.

Parmi les grands spectacles données en ce théâtre on peut citer Georges Brassens en 1973.

Une seconde salle de 100 places s'ouvre en 1974 pour devenir le petit T.E.P.

A la démolition de la salle en 1983, le théâtre de l'est parisien déménage 159 avenue Gambetta à Paris XX.

Valentin Fabre, Jean Perrottet et Alberto Cattani réalisent et dessinent l'architecture de la nouvelle salle.

Le théâtre rouvre ses portes en 1987. Il comprend deux salles : une de 750 places et l'autre petite et modulable de 200 places.

A la place du T.E.P. se trouve actuellement le théâtre de la Colline dirigé par Georges Lavelli jusqu'en 1996 puis repris par Alain Françon.


Vers le site internet du Théâtre national de la colline

[Barbara au théâtre de l'est parisien 1965]

[Barbara au théâtre de l'est parisien 1964]

[retour Ô mes théâtres]

[retour sommaire]

Vers le site internet du Théâtre de l'est parisien