33 tours de 1964, Barbara chante Barbara

33 tours, 1964

Barbara chante Barbara

Ce disque porte le titre : Barbara chante Barbara ou appelé parfois l'album à la rose.

Il sort chez Philips le 1 octobre 1964 (version monophonique) n° 77806 et le 1 décembre 1965 (version stéréo) n° 840 574 en 33 tours, 30 cm.

Philips produit ce disque et Claude Dejacques le réalise.

L'atelier de Pierre Faucheux conçoit la pochette.

Ce disque fut enregistré le 5 février, 23 mars, 10 avril, 4 et 15 mai, 23 juin et 7 et 14 septembre 1964 aux studio Saussier Leroy et au studio Blanqui.

L'ingénieur du son est François Dentan.

Les titres de ce disque se retrouvent dans le C.D. n° 4 de l'intégrale de 1992 (n° 510 746 Philips), plages n° 1 à 12 et dans le CD n°1 de l'intégrale de 2002 (n°063 173-2 Mercury), plages 1 à 12.

Le 14 mars 1965 ce disque reçoit le grand prix international du disque - Académie Charles Cros, prix Paul Gilson.

La pochette du 33 tours comprend au recto une photo de Barbara de François Charles Toussaint, un paragraphe de Claude Dejacques. Il ne comprend pas de photo de Barbara au verso.

Claude Dejacques écrit le texte suivant :

Qu'il s'agisse d'ironie
Qu'elle chante le souvenir d'un sentiment d'une impulsion
Qu'elle murmure l'amour
Son élégance d'expression n'altère jamais
Sa sensibilité vive à fleur de nerf.
Elle dit les mots du souffle
Ceux du cœur
Et la musique s'anime des rythmes et des couleurs de la vie
Qui la parcourt toute entière
Intérieure.
Racine noire d'un ajonc dans le sable
Jamais intellectuelle
Barbara chante Barbara
Et c'est pour tout cela que ce disque existe

Ce disque est ressorti en septembre 1998 en C.D. ( n° 536 891) en version remasterisée dans la pochette d'origine chez Mercury.

Barbara s'accompagne au piano avec Pierre Nicolas à la basse, Michel Portal au saxophone, François Rabbath à la basse, Michel Delaporte à la batterie, Eleck Bacsik à la guitare électrique, Freddy Balta à l'accordéon, Jacques Liebrard à la guitare, Gilbert Roussel à l'accordéon, Michel Lorin au vibraphone et Bernard Vittet au bugle.

Ce disque comprend douze titres avec Barbara au piano :

Face A :

- A mourir pour mourir (2'45) avec Pierre Nicolas à la basse, paroles et musique de Barbara, éditions Métropolitaines.

- Pierre (2'59) Michel Portal au saxophone, paroles et musique de Barbara, éditions Werner Chapell Music.

- Le bel âge (2'24) Pierre Nicolas à la basse, paroles et musique de Barbara, éditions Métropolitaines.

- Au bois de saint Amand (1'31) François Rabbath à la basse, Michel Delaporte à la batterie, paroles et musique de Barbara, Warner Chapell Music.

- Je ne sais pas dire (3'06), paroles et musique de Barbara, éditions métropolitaines, Barbara s'accompagne au piano.

- Gare de Lyon (1'59) François Rabbath à la basse, Elek Bacsik à la guitare électrique, paroles et musique de Barbara, éditons Métropolitaines.

Face B :

- Nantes (4'05) François Rabbath à la basse, paroles et musique de Barbara, éditions Métropolitaines. Barbara enregistre ce titre le 5 février 1964 en une seule prise au studio Saussier Leroy. Ce titre figure aussi dans le 45 tours paru en 1964 chez CBS. Il s'agit de la même bande voix de Barbara mais avec des orchestrations différentes.

- Chapeau bas (2'03) François Rabbath à la basse, Freddy Balta à l'accordéon, paroles et musique de Barbara, éditions Caravelle.

- Paris 15 août (2'19) François Rabbath à la basse, Jacques Liebrard à la guitare, paroles et musique de Barbara, éditions Métropolitaines.

- Bref (2'34) François Rabbath à la basse, Gilbert Roussel à l'accordéon, paroles et musique de Barbara, éditions Tutti.

- Sans bagages (2'36) Pierre Nicolas à la basse, Michel Lorin au vibraphone, paroles de Sophie Makhno, musique de Barbara, éditions Tutti.

- Ni belle ni bonne (2'59) François Rabbath à la basse, Elek Bacsik à la guitare électrique, Bernard Vittet au bugle, paroles Barbara, musique de Liliane Benelli, éditions Caravelle.



Grand prix international du disque, Acédémie Charles Cros
Académie Charles Cros

Le 11 mars 1965 dans la salle des fêtes Palais d'Orsay (futur Musée d'Orsay) se déroule la remise des prix de l'Académie Charles Cros dans le cadre du festival international du son. Vingt prix seront remus aux lauréats.

En ouverture le président de l'académie Charles Cros remet à Barbara Le grand prix international du disque avec la mention "Prix Paul Gilson" pour le 33 tours Barbara chante Barbara. Ce prix fut crée en hommage à Paul Gilson (1904-1963) décédé il y a peu de temps.

Parmi les lauréats de 1965 nous retrouvons : Hugues Auffray, Peete Seeger, Raymond Devos, Jacqueline Huet, Jean Claude Annoux.....

En 1964 ce prix mention "Prix Paul Gilson" fut décerné à Juliette Gréco. En 1967 Anne Sylvestre recevra ce prix.

Merci à Monsieur Alain Fantapié, Président de l'Académie Charles Cros de ces précisions


De ce disque seront tirés trois 45 tours qui ne seront pas commercialisés uniquement en promotion dans les radios.

1) disque n° 373 420 sorti en août 1964 chez Philips en 45 tours comportant deux titres : A mourir pour mourir et Paris 15 août. Pochette sur fond bleu.

2) disque n° 373 421 sorti en août 1964 chez Philips en 45 tours comportant deux titres : Bref et Sans bagages. Pochette sur fond rouge.

3) disque n° 373 425 sorti en septembre 1964 chez Philips en 45 tours comportant deux titres : Pierre et Au bois de saint Amand. Pochette sur fond vert.

45 tours promo 373 421, 1964 45 tours promo 373 425, 1964 45 tours promo 373 420, 1964

[retour au sommaire du site]

[retour au sommaire de la discographie]

[retour au sommaire de la discographie de 1964 à 1965]